Historique

2007 - l'année où tout commença

01.-08.2007: Naissance du nom "Pyrum Innovations". Tout a commencé lors de la rencontre d'un inventeur, Dipl.-Ing. (FH) Klaus-Peter Schulz, et la révélation de son idée de recycler des déchets par un procédé écologique et rentable: la Thermolyse. Le fait de créer du pétrole à partir de nos déchets quotidien a très vite séduit la future équipe de Pyrum Innovations. Les premières réunions entre les membres fondateurs eurent lieu au domicile d'un des membres (Michael Kapf). Le but de ces rencontres étaient de définir les chances, les opportunités mais surtout les risques qu'une création de Pyrum Innovations allait apporter. Après plusieurs mois de travail et de recherches, les chances l'ont emporté: le fait de réaliser quelque chose de positif pour l'environnement a vite convaincu l'équipe. Il a donc été convenu d'un commun accord de créer une société pour développer le projet. 

09.2007: Création de Pyrum Innovations SAS à Pfettisheim, France. Le 03.09.2007, Pyrum Innovations fut officiellement créée par Pascal Klein (PDG), Julien Dossmann (Directeur Général), Michael Kapf et Stephan Adams. Très vite, l'Etat Français par l'intermédiaire de la région Alsace vint nous soutenir.

2008 - Fin des études et construction du prototype

01.-07.2008: Alors que Pascal Klein et Julien Dossmann terminaient leur Master à New York, le reste de l'équipe commençait à planifier le prototype. Durant cette période, la majeure partie de l'activité se tournait autour de l'ingénierie soutenue par M. Klaus-Peter Schulz et par certains partenaires externes.

07.2008: Retour de Pascal Klein et Julien Dossmann. Les travaux de construction du prototype à Dillingen/Saar battaient leur plein. Ceux-ci furent financés par des fonds privés des membres fondateurs, mais aussi par OSEO Alsace et la région Alsace. Le choix de Dillingen/Saar en Allemagne a été fait dans le but de réduire les coûts. En effet, un terrain et des halls nous y avaient été gracieusement mis à disposition par un des membres.  

13.12.2008: Inauguration du prototype à Dillingen/Saar en présence de différentes personalités. Adrien Zeller, alors président de la region Alsace, fit le déplacement. "C'est un projet prometteur qu'il nous faut absolument soutenir". La soirée fut un succès total. Plus d'une centaine de personnes firent le déplacement pour découvrir ce qu'est la thermolyse et pour soutenir le jeune projet.

2009 - L'Unité Semi-Industriel

01.-07.2009: Même si la première unité avait été achevée durant le dernier trimestre 2008, il nous fallut encore quelques mois pour la perfectionner dans le but d'arriver à un procédé fonctionnant en continu. Après de nombreuses améliorations, nous pûmes définitivement certifier que le prototype fonctionnait au début de l'été 2009. 

08.-12.2009: Réalisation d'un grand nombre de tests de courtes ou longues durées. Après avoir travailler un bon moment sur des pneus, certaines sociétés vinrent nous rencontrer dans le but de tester leurs déchets spécifiques et de réaliser une coopération.

2010 - L'année charnière

01.-05.2010: De nombreuses sociétés vinrent nous rencontrer dans le but de tester leurs déchets avec notre procédé. La plupart comptaient parmis les grands noms de la manufcature de pneus, bitumes, plastiques et pétroles. La crise étant survenue durant cette période, ces grands groupes n'étaient pas en position d'investir directement dans des projets de recyclage aussi importants. Ils nous donnèrent cependant tout leur appui pour continuer notre route. Leur décision fut simple: nous devions développer une usine à échelle 1:1 pour prouver le bon fonctionnement du procédé en taille réelle.  

06.-12.2010: Décision de construire une unité de taille industrielle. Le problème du financement vint de suite nous interpeller. Il nous fallut donc recontacter OSEO et la région Alsace. Cette dernière nous ouvra également les portes des demandes de subventions européennes. Après des semaines de rédaction de dossiers et de visites à Paris, Strasbourg et Bruxelles, nous eûmes une première réponse positive: c'est en octobre 2010 qu'OSEO, la région Alsace et les fonds européen FEDER décidèrent de nous suivre à raison d'une subvention globale de 420.000€. Notre seule obligation: justifier de 450.000€ de fonds propres. Ce fut donc dans ce cadre que nous décidâmes d'ouvrir une partie de notre capital. 

2011 - Planification et développement de l'usine industrielle

01.2011: L'argent perçu par l'ouverture du capital nous permit d'engager de nouveaux employés et d'ouvrir un nouveau bureau à Müllheim (Allemagne). En janvier 2011, 4 personnes internes et 10 personnes externes (grâce à des collaborations entre différentes sociétés) travaillent sur le projet Pyrum. L'ingénierie de base d'une unité industrielle est en marche. 

03.2011: Visite du commissaire européen à l'énergie Günther Oettinger en nos locaux de Dillingen/Saar. Le commissaire nous présenta officiellement son soutien dans notre démarche et notre demande de subventions européennes. Une marée de journalistes attendirent le commissaire à sa sortie de nos bureaux.

06.2011: Accord officiel des subventions européennes pour la réalisation d'une unité industrielle. 985.000€ fûrent accordés à notre projet. Pyrum Innovations doit à nouveau faire appel à des fonds propres. Près de 450.000€ seront nécessaires au bon déroulement du projet. 

09.2011: Versement de la première tranche des subventions européennes à nos partenaires: Stahlbau Schäfer, Korro Consulting, Saargummi.

12.2011: Après diverses vérifications et analyses, la firme PROTERRA rédigea un pré-rapport sur la possibilité de construire la première unité industrielle sur le terrain de Dillingen/Saar. L'accord de la ville de Dillingen/Saar fut également obtenu rapidement.

2012 - L'Usine Industrielle

01.2012: Fin de l'ingénierie de base et début de l'ingénierie détaillée selon les normes d'autorisation de la 4. BImSchG. 

02.2012: Finalisation du dossier d'autorisation et présentation du rapport global à l'administration.

03.-06.2012: Suivi du dossier d'autorisation et concrétisation de l'ingénierie détaillée. Les fondations peuvent être planifiées et la statique calculée. 

10.2012: Les autorisations de construire et d'opérer ont été validées par l'administration. Nous pouvons enfin commencer les travaux de fondation. La tour de 300 tonnes et 25 mètres de haut sera posée sur 4 piliers de 15 mètres de profondeur. 

Fin 2012: L'hiver tardant à venir, nous avons pu terminer les travaux de fondation de la tour de thermolyse. Les autres travaux furent repoussés au printemps 2013.

2013-2014 Construction de l'Unité Industrielle

2013: Même si la construction de l'unité avait démarré sur les chapeaux de roue, l'engouement dut être freiné par manque de moyens. En effet, le budget planifié au départ ne fut pas suffisant et les subventions européennes ne furent pas versées aussi régulièrement qu'annoncé. Une période de recherche de fonds fut fructueusement menée par la direction. Durant cette période, nous avons pu prendre le temps de repenser certains détails de la planification. Cette révision fut d'ailleurs un succès. 

2014: Une année riche en réalisations. Après avoir installé l'ensemble de la tuyauterie, conçu et installé le réacteur, nous nous sommes attaqués à l'automatisation de l'ensemble de l'unité. Des centaines de capteurs, des dizaines de vannes, des kilomètres de câbles, des milliers de soudures, ainsi que des citernes de dizaines de millier de litres ont trouvé leur place dans la tour de thermolyse. L'ensemble fut géré d'une main de fer par l'équipe technique, malgré les difficultés de réalisation et le budget imposé par la direction. La "bande de jeunes sarrois" (selon le journal Frankfurter Allgemeiner Zeitung) a réussi son pari de finir la construction au 24 décembre 2014.

2015 - Le Grand Démarrage

01.2015 - 06.2015: Réception des différents agrégats de l'usine industrielle et validation / certification de leur bon fonctionnement par les organes de certification Allemands (TÜV Süd, GTÜ, DEKRA, LUA, UBA, Pompiers, etc). Les petits manquements signalés par les différents organismes furent rattrapés. Après la mise en place du paratonnerre et du système anti-incendie, l'équipe Pyrum Innovations fut enfin prête à démarrer son usine en juin 2015.  

06.2015 - 12.2015: Le premier test fut une réussite: l'usine réagit positivement à nos contraintes. Pour éviter tout problème majeur, l'équipe technique décida d'augmenter la capacité et la durée d'opération de manière progressive. Durant la deuxième moitié de 2015, huit tests différents furent initiés. Malheureusement, la capacité visée de 650kg/heure ne put être maintenue: le réacteur ne pouvait pas maintenir la chaleur nécessaire à une bonne thermolyse sur le long terme. De ce fait, l'équipe technique décida en octobre 2015 de lancer une transformation du réacteur. Le reste de l'année fut consacrée à la planification des modifications et à la mise en place d'équipes externes pour la simulation informatique des modifications. 

2016 - L'Amélioration de l'Usine

01.2016 - 05.2016: Une fois que la planification des améliorations du réacteur et de l'automatisme fut réalisée, la phase de construction démarra. A la fin mai, les travaux furent achevés et les éléments furent à nouveau validés par les organes de certification. Le prochain test put démarrer en juin. 

06.2016 - 12.2016: Les travaux de modification portèrent leurs fruits. Nous avions pu lancer l'unité sur une période beaucoup plus longue avec une capacité horaire plus importante qu'avant. Alors que le réacteur avait enfin pu démontrer ses capacités, nous avons dû palier à différents petits soucis de dimensionnement des agrégats annexes de l'unité (filtration, pompes, etc). En parallèle, un fonds d'investissement entra dans l'aventure Pyrum Innovations. Cette entrée nous permit d'agrandir notre équipe et de nous lancer dans l'ouverture de notre technologie au monde extérieur. La phase de commercialisation allait vivre ses prémisses.

2017 - Les Premiers Projets Clients

1er Semestre 2017: Grâce à l'entrée du fonds d'investissement, de nouveaux projets ont pu être démarrés:

  • Construction d'une usine de granulation de pneus d'une capacité de 15.000 t/an à Dillingen
  • Construction d'un hall de production de 250 m² pour l'installation d'un moulin à coke
  • Certification REACH pour les produits issus du procédé de Pyrum Innovations
  • Optimisation de l'usine industrielle pour une rationalisation lors de la réalisation en série d'usines clients
  • Optimisation du transport des différentes parties de l'usine dans le cadre d'une réalisation clients
  • Un nouveau logo, une nouvelle identité visuelle, un nouveau site internet

Les autorisations de construire et d'opérer sont en cours de validation auprès de l'administration. De nouveaux types d'entrants sont testés, notamment le polystyrène et les fibres de carbone. Les retours sont très encourageants. En parallèle, plusieurs projets clients sont en cours de négociation. Le plus avancé sera installé à Brive la Gaillarde (France). D'autres sont en négociations pour une implantation en Allemagne, en Indonésie, en Chine, en Espagne ou encore en Afrique du Sud. Pour pouvoir suivre la demande, nous avons été contraints d'embaucher de nouveaux techniciens et de nouer de nouveaux partenariats avec des multinationales dans divers domaines.

07.2017: Depuis le 01.07.2017, nous avons investi de nouveaux locaux. Nous sommes à présent au 5ème étage du bâtiment de la Dieselstrasse 8 à Dillingen/Saar.